Fiche de culture de la laitue !

Par Guillaume PALUCH, blog : http://unpotagernature.fr/

Origine : la laitue (Lactuca sativa) est une plante bisannuelle de la famille des Astéracées originaire d’Europe du sud. Elle est cultivée depuis l’Egypte ancienne, et a donné naissance à de nombreuses variétés de différentes formes, textures et couleurs (laitue pommée, batavia, feuille de chêne, romaine). Toutes les laitues cultivées sont issues de la laitue sauvage (Lactuca Serriola) qui est beaucoup plus coriace et amère que sa cousine cultivée.

Semis : la culture de la laitue s’étale sur pratiquement toute l’année car il existe une multitude de variétés à semer en fonction des saisons. Les semis s’étalent de février à fin septembre pour avoir une récolte quasiment toute l’année. Si vous débutez je vous conseille de semer la laitue au printemps c’est la période où elle est la plus facile a réussir !

Je vous conseille de choisir vos graines en fonction des saisons où vous comptez semer, il y a des variétés de laitues plutôt adaptées pour les récoltes d’été, d’autres pour l’automne ou l’hiver. Vous trouverez un large choix de variétés à semer en fonction des saisons et de votre climat sur le site Germinance.

Astuce : Si vous avez des graines à échangez, pensez à vous inscrire sur Graines de Troc.

Pour étaler les récoltes il faut réaliser un semis de laitue toute les 4 à 5 semaines environ par petite portion. Évitez de semer en période de forte chaleur, les jeunes plants risqueraient de griller. Inutile d’acheter des plants de laitues au prix fort en jardinerie, le semis est très facile à réaliser. Pour réaliser votre semis je vous conseille de procéder de la manière suivante :

Délimitez un carré de 50 cm de côtés avec des cannes en bambous ou des bâtons, enlevez le paillage présent et avec un plantoir arrachez les éventuelles herbes, après cela bien aplanir le sol avec un râteau.
Maintenant vous allez pouvoir semer vos graines de manière homogène, évitez de semer trop serré car la laitue germe bien.

> Recouvrir les graines d’une fine couche de terre de 0.5 cm et tasser légèrement avec le dos du râteau.
> Arrosez délicatement avec la pomme de votre arrosoir en fine pluie.
> Veillez à maintenir le terrain humide si le temps est sec.
> Mettez en place un plastique de protection pour les semis effectués de fin février à mi avril voire plus tard si vous habitez dans une région froide.

Repiquage : le repiquage est une étape clé dans la culture de la laitue, il s’effectue 4 à 6 semaines après le semis en fonction des conditions climatiques. Vos laitues sont bonnes à repiquer quand elles ont atteint le stade 2 à 3 feuilles. Je vous conseille de ne pas repiquer plus de 30 laitues issues d’un même semis pour éviter la surproduction !

Procédez impérativement au repiquage en fin de journée si le temps est sec et ensoleillé. Dans une planche de culture recouverte d’un paillage de 5 cm d’épaisseur, écartez légèrement le paillage et repiquez vos jeunes plants de laitues en ligne a une distance de 30 cm les uns des autres. Espacez vos lignes de 30 cm.

Pour assurer une bonne reprise si le temps est sec arrosez délicatement chaque plant tous les jours dans les 10 jours qui suivent le repiquage. Le paillage aura pour fonction de garder l’humidité, d’empêcher l’herbe de pousser et d’enrichir le sol en se compostant. Après cela les seuls soins à apporter avant la récolte sont l’entretien du paillage pour éviter que l’herbe ne pousse ainsi quelques arrosages si le temps est sec.

Récolte : 5 semaines après le repiquage si tout se passe bien vous commencerez à avoir de belles laitues pommées au cœur tendre d’une saveur et texture inégalée par rapport à celles du commerce !
Vos laitues mettrons 3 semaines avant de commencer à monter en été, en automne et en hiver le processus sera beaucoup plus long. Une laitue un peu montée est encore parfaitement consommable, il faut juste enlever la tige creuse au centre.

Maladies et ravageurs : les principaux ravageurs de la laitue sont les escargots et les limaces, pour limiter leurs dégâts je vous conseille de pratiquer le compostage direct de vos fanes de légumes directement dans vos planches de cultures. Les limaces étant détritivores, elles se nourriront en priorité de vos déchets végétaux et délaisseront vos laitues ! Si vous n’avez pas assez de fanes de légumes, je vous conseille de mettre un paillage de fougère qui a une action répulsive pour les limaces.
Il n’est pas rare que le ver de gris, s’attaque à la racine de quelques laitues, si vous voyez une laitue flétrir, arrachez là et essayez de le trouver !