La Pomate ;-)

La tomate et la pomme de terre sont deux plantes de la même famille, les Solanacées, qui toutes deux produisent des fruits, des baies de différentes grosseurs suivant les espèces ou variétés.

La tomateSolanum lycopersicum.

La pomme de terreSolanum tuberosum.

Inutile que je vous parle des baies de la tomate, tout le monde connait ses fleurs jaunes puis les fruits qui peuvent être de différentes couleurs, de différentes formes et de différents calibres.

Mais pour ce qui est des baies de la pomme de terre, très peu de personnes en ont vues dans leur vie. Les fleurs de pomme de terre peuvent être de différentes couleurs, blanc, rose ou bleur mauve suivant les espèces et variétés. Les fruits, non consommables, ressemblent à des tomates cerises noires. Les tiges souterraines produisent les tubercules que nous consommons.

Le greffage :

Prenez une belle pomme de terre germée, peu importe la variété. Si vous plantez en serre, choississez une variété primeur que vous connaissez bien.

Enlevez tous les germes sauf un. Gardez le plus beau germe parmi les plus gros.

Prélevez un gourmand sur un plant de tomate, d’une longueur d’environ 10cm Peu importe la variété, mais, je vous conseille de choisir plutôt un plant de tomate cerise. Pourquoi ? Parce ce qu’elle donne des petits fruits. Il faut se rappeler que la pomme de terre produit des petites baies. Donc, les fruits de la « pomate » auront moins de difficulté à mûrir.

Pratiquez une greffe à l’anglaise. Pour ce faire, coupez de biais la base du gourmand de tomate et de biais la partie haute du germe de pomme de terre. Utilisez un bon greffoir bien tranchant.

Faites coïncider les deux parties en les maintenant par une petite pince spéciale de greffage. Si vous n’avez pas de pince, utilisez un morceau de scotch déchirable. Procéder délicatement, les deux parties étant molles, il ne faut pas les écraser entre les doigts.

Plantez maintenant cette nouvelle plante comme vous plantez des pommes de terre mais, attention,

n’enterrez pas le point de greffe pour l’instant. Le point de greffe doit d’abord sécher en formant un cal.

Au bout de quinze jours environ, quand le cal sera bien formé, vous buterez la pomate en ramenant la terre tout autour de façon à ce que le point de greffe soit enterré d’au moins 1 à 2cm.

La culture :

Vous traiterez la pomate préventivement à la bouillie bordelaise. Au fur et à mesure de la croissance, vous buterez à nouveau. Vous supprimerez les gourmands sur la partie aérienne.

La récolte :

Les pommes de terre seront mûres avant les tomates. En septembre, vous dégagez la terre délicatement pour récolter vos pommes de terre.

Comme vous avez correctement buté la pomate, la tomate a développé son propre système racinaire et peut donc continuer à vivre et à alimenter les fruits.

Ce que vous n’aurez pas, ce sont les fanes de pommes de terre.

A vos expériences,

Solanacé-ment vôtre,

 http://hortimail.over-blog.com/article-pomate-pommes-de-terre-et-tomates-sur-une-meme-plante-106015480.html
via permaculteurs.com