Le Secret pour des récoltes énormes de pommes de terre

Aujourd’hui je vous propose un article qui mériterait d’être partagé et connu de tous. En effet, grâce à cette technique, j’arrive à planter beaucoup plus de pommes de terre et à faire de grosses récoltes avec la même quantité de plants de pomme de terre initiale !

PETIT RAPPEL SUR LA POMME DE TERRE

Un tubercule de pomme de terre est une tige beaucoup plus élargie et modifiée. Dans cette illustration, l’extrémité de la tige se trouve en bas. Les yeux sont des bourgeons, alimentés par une veine d’alimentation qui va à l’extrémité de la tige du tubercule, indiquée par des lignes bleues dans l’illustration. C’est ainsi que le tubercule se développe et grandit. Si cette veine d’alimentation n’est pas perturbée lors de la coupe, la nouvelle plante qui se développe à partir de l’œil de germination se développera et se nourrira par la même veine.

En règle générale un œil fait une tige et une tige produit entre 2 et 4 pommes de terre, vous voyez donc le but de la multiplication :)

 

COMMENT PROCÉDER À LA DUPLICATION?

Commencez par tenir le tubercule avec l’extrémité de la tige vers le bas. Retirez d’abord une section conique autour de l’extrémité de la tige. Puis, à partir d’environ 1 à 2 cm au-dessus d’un œil, coupez vers l’extrémité de la tige, chaque coupe rejoint la tige initiale.

Laissez un ou deux yeux d’apparence saine dans chaque pièce.

 

Après séchage à l’air pendant plusieurs jours pour développer une couche protectrice, vos boutures sont prêtes à être plantées. Pour faciliter le séchage des pommes de terre coupées, vous pouvez les saupoudrer de cendre fine.

Creusez un fossé profond de 8 cm, l’enrichir avec du compost, placez les boutures (œil vers le haut) un pied en dehors, et recouvrir de terre.

 

Source: Organic Gardening magazine, April 1948 / Illustrations de Steve Harrington