Les piscines naturelles : écologiques ?

Les piscines d’agrément sont, en France, très nombreuses. Mais cet équipement n’est pas fait pour tout le monde. Une alternative écologique existe et la mode actuelle du « naturel et bio » la met en lumière : la piscine naturelle et écologique, une autre façon de vivre et même de concevoir la baignade…

La piscine classique

Premièrement, une piscine classique (bassin bleu sans âme, ni vie parce que constamment chloré et donc débarrassé de tout élément vivant) est un équipement particulièrement cher. Globalement, cela revient facilement à un minimum de 30 000 euros (terrassement, matériaux, main d’oeuvre…) et bien au delà. Pour une piscine, il faut de la place sur son terrain donc plutôt habiter dans un milieu péri-urbain à campagnard avec assez de place pour avoir un bassin d’au moins 15 à 20 m². Et, évidemment, être propriétaire de ce terrain… Tout le monde ne peut donc se l’offrir !

Futura-sciences.com – Une piscine, l’image d’Epinal

Futura-sciences.com – Une piscine, l’image d’Epinal

L’entretien d’une piscine est un travail considérable, nettoyer le tour, filtrer l’eau, retirer les déchets divers. C’est un sacerdoce. L’entretien, lui-même, a un coût considérable. Le bilan écologique d’une piscine classique est désastreux : la quantité de produits chimiques obligatoires est très importante, tant en terme de prix que de rejets polluants dans l’environnement. Les solutions alternatives (rayons UV, sel et électrolyse, oxygène actif) peuvent être intéressantes d’un point de vue strictement écologique mais sont d’un prix souvent prohibitif. Cette eau chorée a chassé tout être vivant et l’utilisation de tout ces produits chimiques est globalement nocif pour notre santé et notre peau (allergies, irritations, sécheresse, problèmes de peau…).

Ca ne donne pas vraiment envie, hein ? Pourtant, l’image d’Épinal de la piscine – chaises longues – farniente est bien là et fonctionne à plein régime. Si bien qu’avoir une piscine reste une ambition pour beaucoup d’entre nous !

La piscine naturelle, une autre idée de la baignade

Celle-ci, c’est un peu tout l’inverse ! Son prix est souvent supérieur à une piscine classique (de 30 000 à 40 000 euros environ) mais, bien souvent, les personnes qui installent une piscine naturelle chez eux sont des militants et vont probablement aller vers l’auto-construction d’une grande partie ! Le prix sera donc nettement moindre et il est aussi à peu près certain que de nombreux éléments de cette piscine seront récupérés ça et là ; peut-être même que d’autres éléments seront associés (mare naturelle, bassins d’assainissement, puits d’eau…), les coûts globaux seront donc réduits.

Un bassin naturel, la nature et l’eau !

Un bassin naturel, la nature et l’eau !

La démarche est donc complètement différente. Se baigner dans une eau « normale » mais purifiée, comme dans la nature ou dans un étang de campagne pas encore complètement civilisé, c’est complètement différent d’une eau limpide, presque sèche et où l’on voit le fond du bassin cimenté ! Un piscine naturelle, c’est une autre vue de l’esprit. Il est de fait probable que le concepteur ait installé un mare naturelle non loin, pour le développement de la biodiversité animale comme végétale. Peut-être-même aura-t-il développé un système d’assainissement écologique grâce à des plantes aquatiques et/ou un système précis de lagunage. Des arbres gigantesques pousseront non loin et les feuilles de ces derniers seront consciencieusement ramassées en automne pour servir de paillis ou pour alimenter le tas de compost. Le bassin sentira bon la nature et l’on pourra, de ce bassin, admirer les insectes aquatiques, les animaux ou oiseaux locaux et peut-être même les cultures d’un potager non loin…

Bien évidemment, on ne rentrera pas dans une piscine naturelle en étant enduit de produits solaires chimiques et autres cosmétiques classiques, au risque de largement complexifier la tâche du nettoyage naturel du bassin. Mais, les cosmétiques, bio et naturels, ne sont en aucun cas dangereux pour la santé ! De même que les produits d’entretien de l’eau ; ils ne poseront pas de problème quant à votre santé puisqu’il… n’y en a pas ! Non pas que l’absence de produit puisse être aussi efficace que la façon habituelle et mortelle pour l’environnement de nettoyer ses eaux de baignade mais ce seront toute une armée de plantes aquatiquesfiltres plantéslagunages (sur le même principe que l’épuration des eaux grises de la maison), bassins de décantation… !

Pas forcément écologiques, simplement naturelles…

Les piscines naturelles sont des écosystèmes à elles-seules. La faune et la flore, aussi microscopiques soient elles, sont considérables. Un bassin écologique est dès lors complètement intégré à l’environnement qui l’entoure et fait de l’homme dans ce petit monde un animal comme un autre ! L’homme moderne aura passé une bonne après-midi dans l’eau purifiée et naturelle de ce bassin écologique, en pleine osmose avec son environnement !


source : 
econologie-maison.fr