Nouvelles actualités sur Latitudes Food : focus CACAO

Palma Real. Equateur. 15h.
Je m’enfonce dans la jungle pour aller me dit-on récolter du cacao. Mais bon sang de bois, je ne risque pas de trouver de cultures ici. Il y a beaucoup trop de végétation et d’arbres de toute sorte !

Je vais, en fait, prendre une leçon de choses !

 

Uploaded by Latitudes Food on 2018-01-20.

Après cinq bonnes minutes de marche, je retrouve le couple propriétaire de la parcelle qui est déjà en train de récolter les cabosses de cacao. Mais il y a aussi des noix de coco, des mangues, des bananes plantains… Il ne me faut pas longtemps pour comprendre qu’ils sont en agroforesterie, comme tous les producteurs ici qui sont affiliés à la coopérative Fonmsoeam en même temps qu’ils sont en bio.

Et pourtant, je vais passer plusieurs jours lire la suite

 

Le Domaine National de Chambord rejoint la communauté du WWOOFing!

Le Domaine National de Chambord rejoint la communauté du WWOOFing!

Quelle belle surprise quand nous avons eu au téléphone le domaine national de Chambord qui nous annonçait leur désir de rejoindre la communauté WWOOF France pour accueillir des WWOOFeurs sur leur vignoble.

N'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil sur leur profil!

Read More

Du 16 au 24 septembre : Manger bio et local c'est l'idéal !

Manger bio et local pour créer plus d’emplois, protéger l’environnement et sa santé, et œuvrer pour un profond changement dans l’agriculture et l’alimentation !

Un programme d’événements organisés dans les fermes bio et sur les lieux de vente en circuits courts : conférences, ciné-débats, visites de fermes, marchés bio, repas bio, dégustations, concerts…

Il existe de nombreuses possibilités de consommer bio et local près de chez soi et de prendre sa part dans la campagne !

Toutes les infos sur cette semaine spéciale ici

 

biolocal2017300x482.jpg

Festival du Gresivaudan 2017

Retour aux sources !

Cette année s’est tenue en juin à Lumbin, la sixième édition de l’Ecofestival en Grésivaudan. L’occasion pour nous de présenter notre nouveau stand, crée par « Here We Made » et d’y retrouver de vieilles connaissances, mais aussi de s’en faire de nouvelles…

IMG_8238.JPG

Ce festival a été notre tout premier en 2014, grâce à l’un de nos hôtes qui nous avait incité à y participer afin d’y promouvoir les buts et les valeurs du WWOOFing et nous y retournons avec toujours autant de plaisirs !
Pendant 2 jours, nous avons partagé des moments conviviaux avec l’ensemble des organisateurs, exposants et des visiteurs ; tout cela, bien entendu, dans la joie et la bonne humeur 😉.

 Etienne, hôte WWOOF et son stand de sorbets, glaces, confitures... MIAM !

Etienne, hôte WWOOF et son stand de sorbets, glaces, confitures... MIAM !

 

 

Association Graine en main

Bonjour,

L'association Graine en main reprend une ferme bio en Haute-Normandie et souhaite, tout en continuant à fournir 5 AMAP, faire de ce lieu à cour terme un chantier d'insertion mais surtout en faire un formidable lieu pour les initiatives agricoles, humaines, associatives, soucieuses des hommes, de l'environnement et de notre avenir.

C'est un beau projet qui à besoin de soutien.

L'association lance actuellement un appel à l'aide financière - parts sociales et dons, avec un délais très court.

Alors si vous voulez les soutenir, cliquez sur leur logo !

Notre Assemblée Générale Ordinaire 2017 :-)

Le weekend  du 25 au 28 mai, s'est tenue l'Assemblée Générale annuelle de notre association.

Pour la 3ème fois consécutive, nous avons été reçus, ainsi que tous les participants, chez Christelle et Samuel en pleine forêt solognote... dans le Loir et Cher. Nos hôtes se sont à nouveau surpassés, nous les remercions chaleureusement pour leur accueil et leurs délicieux plats !

Ce fût un moment riche d'échanges et de partages, animé par David, autour du WWOOFing, des problématiques des hôtes et des WWOOFeurs.

  Christelle, Olga : nos hôtes pour le week-end & David MARIE, président de l'association

Christelle, Olga : nos hôtes pour le week-end & David MARIE, président de l'association

De plus, pour la 1ère fois cette année, la réunion en elle-même a été suivie par la visite d'un hôte à proximité : la Ferme du Bouchot ! nous avons tous découvert ce lieu merveilleux dont Anne et Jean-Philippe s'occupent admirablement : les Jardins Forêts Comestibles sous forme de Mandala, le Zome... et tout le reste ! un petit paradis. A cette occasion, nous avons d'ailleurs assisté à la création d'un vortex permettant de dynamiser l'eau (voir vidéo à venir).

 Visite de la Ferme du Bouchot parJean-Philippe 

Visite de la Ferme du Bouchot parJean-Philippe 

Enfin, les participants ont pu bénéficier, les deux derniers jours, d’une formation « le Potager au naturel » animée par Yann Lopez (l’un de nos hôtes) : avec des informations primordiales sur les bases de l’agronomie, les couverts végétaux, les différents modes de semis et de plantation…etc.

AG2017-9.jpg

Encore merci à tous de vous êtes déplacés si nombreux ! A l’année prochaine 😊

IMG_8184.jpg

Le WWOOD-stand est né !

Voici son histoire... contée par Audrey & Julien !

Nous sommes deux designers qui dessinent et fabriquent des objets du quotidien. Nous nous déplaçons dans des fermes de France, avec les outils nécessaires à la réutilisation de matériaux trouvés dans l'exploitation, en échange du logis et du couvert (conception Itinérante).

Étape express en Haute-Savoie, chez le Wwoof France, nos principaux sponsors. Nous sommes restés une semaine chez David et Alexandra, membres fondateurs et actifs du Wwoof France. Le projet consistait à mettre en valeur trois cadres pour photo avec une base de bois flotté du Lac Léman (pour pouvoir exposer lors de festivals).

18386713_10154723210858668_1195213080_n (1).jpg

 Nous sommes donc partis à la recherche de matière première. À travers les broussailles, aux abords de la Dranse, nous avons récupérés de grands bois flottés. 

Pour l'assemblage, nous avons optés pour un Mi-bois et un boulon traversant, ce qui permet d'avoir une résistance, une tenue de la forme et une certaine flexibilité.
Les photos sont tenues par un noeud de cordage. Ce qui donne un caractère artisanal et traditionnel à l'accrochage.
La structure met en valeur les clichés et offrira un coin de présentation sur le futur stand du Wwoof.

IMG_0988.JPG
IMG_0986.JPG
IMG_1005.JPG

Nous avons également réutilisé une ancienne échelle de meunier cassé pour réaliser un escabot. En plus de refléter les outils paysans, il accueillira une quatrième photo, ainsi que les différents dépliants du Wwoof.

Merci à tous les deux !
L'équipe WWOOF :-)

Tout savoir sur les Saints de Glace

DSCN1399.jpg

 

Que sont les Saints de Glace ? Que représentent-ils pour le jardinier ? Ces quelques jours de mai : les 11, 12 et 13 mai respectivement Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais (de l'ancien calendrier) apporteraient un coup de froid brusque capable de faire mourir les plantes les plus frileuses, notamment au potager les précieuses tomates, aubergines, piments et poivrons.

Avec l'arrivée des beaux jours, du soleil et de la chaleur, les frileuses (tomate, aubergine, piment, poivron et autres plantes peu rustiques) jusqu'alors bien au chaud dans la maison, réclament l’extérieur pour se développer. Mais en ce début de printemps, faut-il les planter en pleine terre dès maintenant ou attendre la fin des Saints de Glace : les 11, 12 et 13 mai ?
Certains jardiniers pensent effectivement qu'il est inutile de planter les frileuses avant cette date, car elles ne passeront pas ce brusque retour de froid. D’autres veulent bien tenter la plantation, ayant une chance sur deux de ne pas souffrir de ce coup de gel. Il y aurait en effet autant de risques de gel avant et après les saints de Glace : les 8, 9 et 10 mai, comme les 14, 15, 16 mai.
Début mai reste tout de même une période où il y a le plus de risque de gel. Pourquoi ? Parce que l’atmosphère est encore fraiche, le sol est encore frais, et par une nuit bien dégagée, le rayonnement nocturne est tel que toutes les calories (la chaleur) partent vers le ciel et font atteindre le point de gel.

Suivez ces conseils en vidéo pour passer les Saints de Glace sans encombre au potager.

Plutôt que de se focaliser sur quelques dates et sur la lecture du calendrier, il est plus raisonnable de sortir le soir et d’observer le ciel. S’il est couvert : rien à craindre. Mais, si fin avril- début mai voire jusqu’à la 3e semaine de mai, on sent qu’il va faire très beau, que le ciel va être dégagé, éclairé par les étoiles et par la lune : le gel est fort à craindre. Prévoyez alors des voiles de forçage ou autre châssis de protection. Et le pire sera évité !