L'été de ferme en ferme de Jocelyn Marquès - 5/5

WWOOFeur et photographe, Jocelyn Marques, a baladé son appareil photo de verger bio en ferme apicole pour saisir l’esprit du WWOOFing. D’avril à août 2018, il a vécu dans cinq fermes et restitue ici l’esprit de transmission entre hôtes et bénévoles.

Etape 5/5 : soin des chevaux dans un ranch

Pour mon dernier séjour, j’ai eu la chance d’être accueilli dans un lieu atypique, le ranch de Candaü, chez Raphaël et Dounia. Ils se sont rencontrés à Tahiti il y a deux ans et demi. Et voilà maintenant un peu plus d’un an qu’ils se sont lancé dans la construction de leur havre de paix, le ranch de Candaü. Installés près de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques sur un terrain de 11 hectares de bois et de prairies. Dounia et Raphaël souhaitent bâtir un lieu dédié au cheval au coeur d’une nature resplendissante. Pension, dressage, élevage, cours d’équitation, randonnées à cheval, en poney, à dos de lamas et pourquoi pas de chameau. Pour le moment, le ranch est en construction, il ouvrira ses portes au public dans un an ! 

J’ai partagé cette expérience avec Oscar et Gislaine qui découvraient le WWOOFing. Oscar, un espagnol de 25 ans venu des Îles Canaries pour faire du WWOOFing afin d’apprendre le français. Raphaël et moi-même parlons très bien espagnol, et nous avons donc pu l’aider à comprendre. Gislaine a 47 ans et elle enseigne les mathématiques. Grande amatrice d’équitation, elle est venue pour le plaisir de passer du temps à s’occuper des chevaux.